À paraître...

Une deuxième chance pour Adam :

À cinquante ans, Adam souffre un accident cérébral qui anéantit presque la totalité de sa mémoire.  Réduit à l’intelligence d’un garçon de dix ans, il est entièrement dépendant de son épouse qui semble être plus sa gardienne que son préposé. Adam vit avec la terreur d’être régulièrement mis à l’épreuve. Est-ce le cas? Quel est le secret de ce couple enseveli sous le couvert d’un  mariage heureux? L’accident d’Adam n’est-il  pas un prétexte pour s’affranchir d’un passé déplaisant?

Publié d’abord en anglais, ce roman récrit en français par l’auteur même raconte l’histoire d’un couple aux prises avec le quotidien. Le livre est un éloge aux gestes menus qui font la complexité de notre vie.

L’apprentissage du silence :

Élisabeth et David ont perdu la capacité de vieillir. Le temps s’écoule à reculons pour ce couple brisé. Pendant que s’effrite la mémoire du vingtième siècle, avec ses massacres et des idéologies meurtrières, un homme et une femme luttent secrètement contre la disparition d’un droit dont ils sont les seuls à mesurer la perte : celui de pouvoir choisir sa propre identité. Ont-ils raison de se souvenir d’une époque où les revendications sociales n’étaient pas interdites?

À travers un langage qui répand un arôme de cannelle, ce roman dévoile à pas de danse une histoire d’amour et d’apprentissage, dans laquelle le silence n’est qu’une autre manière de dire les choses.

 #monâme :

#monâme met en scène le parcours identitaire queer d’un·e adolescent·e hanté·e par un imaginaire apocalyptique. Une fascination marquée pour l’esthétique « 16+ […] hardcore violence and sexual content » ponctue la première partie du recueil, où le.a poète revisite ses années d’écolier.ère dans une langue épurée. La mort spectaculaire, télévisuelle, gore, constitue une sorte de tampon entre l’enfance et l’âge de la maturité. Cette transformation advient lorsqu’un décès discret donne progressivement naissance à une seconde voix, à laquelle s’adresse le·a poète pour tenter de faire émerger du sens de la douleur et du monde.

Sébastien Émond est un membre du collectif RAMEN qui a pour objectif d’augmenter la visibilité de la poésie contemporaine dans la ville de Québec. #monâme est son premier recueil.

Écrire. Se convertir:

Retour à soi ou mutation, la conversion est un concept fondé sur le changement qui rend possible le devenir universel des singularités. Ce phénomène, dans la tradition occidentale, passe aussi par l’écriture, qui en enregistre les traces et, jusqu’à un certain point, contribue à sa réalisation. Comment saisir la conversion qui s’opère lorsqu’on écrit depuis plusieurs postures : pour soi, pour les autres, hors ou au sein de l’institution ? Comment saisir la conversion dans sa dimension littéraire, qui met en jeu autant le savoir que les affects ?

Sara Danièle Michaud enseigne au cégep de Saint-Laurent. Ses recherches doctorales et postdoctorales l’ont amenée à étudier la pensée littéraire comme phénomène spirituel. Elle est auteure de l’essai : Cioran ou les vestiges du sacré dans l’écriture (XYZ, 2013). Le présent essai est tiré de ses recherches postdoctorales sur l’écriture de la conversion.

 

 ecrireseconvertir_400px_638

Actualités Hashtag


  •  de Louis-Thomas Leguerrier, l'auteur sélectionné qui signera le prochain essai de la collection Notifications aux  "Ulysse" de Benjamin Fondane est un poème qui raconte les pérégrinations géographiques et existentielles d’un émigrant juif à travers l’Europe et l’Amérique. Les études critiques sur Benjamin Fondane ont tendance à présenter Ulysse comme un poème autobiographique dans lequel l’auteur utilise la figure d’Ulysse pour représenter sa propre condition d’émigrant juif ayant connu une longue errance sur un chemin parsemé d’ennemis et d’obstacles de toute sorte. Il est vrai que le poème contient des détails autobiographiques, comme il est vrai que l’errance de Fondane, qui s’est terminée de manière tragique en 1944, à Auschwitz-Birkenau, fut aussi, voire plus périlleuse encore, que celle du héros de...Lire tout

  • De l’écriture à l’auto traduction. Parcours littéraires et aventures linguistiques.  Séminaire dans le cadre du colloque
    Multiculturalismo e interculturalismo nella letteratura del Canada e del Quebec
    Il Canada visto dal Friuli: identità e relazioni interculturali Per tre giorni, scrittori, scrittrici, specialisti, critici letterari, antropologi e storici indagheranno in un’ottica di lunga durata il fenomeno degli incontri culturali originati dal fenomeno migratorio. La giornata del 24 si aprirà in sala Florio con la testimonianza di un’altra scrittrice migrante in Canada, di origine romena, Felicia Mihali, che presenterà la sua esperienza di autrice e autotraduttrice in francese e inglese. avec :Françoise De Luca,Alessandra Ferraro, Felicia MihaliLouise Dupré [caption id="attachment_201" align="alignright"...Lire tout