© Berj Merdjanian

Cristina Montescu

Cristina Montescu est née en Roumanie et vit à Montréal depuis 2004 où elle enseigne le français au secondaire. Elle a publié un livre de nouvelles chez l’Interligne, Ma maman était usagée (2011), ainsi que cinq livres de poésie, parmi lesquels on remarque Larmes cadenassées (Paris, L’Harmattan, 2003), et Lettres à l’assassin (Écrits des Forges, 2014). La ballade des matrices solitaires est son premier roman.

Par Cristina Montescu