© Victor Jungegård

Jila Mossaed

Née à Téhéran, Jila Mossaed vit présentement en Suède. Son père, poète gnostique et juge, l’initie très tôt à la poésie. Après des études aux États-Unis, elle travaille comme rédactrice à la radio et à la télévision iranienne. La prise de pouvoir par Khomeini en 1979 conduit à un durcissement idéologique qui limite la liberté d’expression. En 1986, elle se réfugie en Suède avec ses deux enfants. Son premier recueil de poésie écrit en suédois, Månen och den eviga kon, est publié en 1997 et son plus récent, Vad jag saknades här, en 2018. Son œuvre poétique est couronnée de nombreux prix littéraires. Depuis 2018, elle est membre de l’Académie suédoise, occupant la chaise numéro 15.