ISBN-13 :978-2-924936-35-1

23.95$

Felicia Mihali

Le pays du fromage

Publié en 2002 par XYZ éditeur, Le pays du fromage a été accueilli avec enthousiasme par le public et la critique québécoise. Comparé avec Une saison dans la vie d’Emmanuel, de Marie-Claire Blais,  ce roman raconte l’histoire d’une femme qui retourne vivre sa rupture amoureuse dans la maison en ruine de ses parents décédés. Son histoire s’entremêle avec celle d’un village et d’un pays dévastés par les cinquante ans du régime communisme qui avaient sévi en Europe de l’Est. Pendant un an, le personnage féminin vit la décrépitude d’un endroit bouleversé par la pauvreté, l’alcool, la déchéance. Peut-on sortir indemne du Pays du fromage?

Journaliste, romancière, et professeure, Felicia Mihali vit présentement à Montréal. Après des études en français, chinois et néerlandais, elle s’est spécialisée en littérature postcoloniale à l’Université de Montréal, où elle a également étudié l’histoire et la littérature anglaise. Depuis son premier roman, Le pays du fromage, paru en 2002, elle a écrit sept livres en français et deux en anglais. Présentement, Felicia partage son temps entre l’écriture dans les deux langues et l’enseignement de l’histoire.

Ce que la presse en dit

UNE ROBINSONNE DE PREMIÈRE FORCE

On a envie de remercier Felicia Mihali d’avoir eu l’idée de s’installer ici il y a deux ans après avoir quitté sa Roumanie natale: elle nous offre, comme cadeau inespéré, ce premier roman qui révèle déjà un talent d’écrivain. Robert Chartrand , Le Devoir, Montreal, 5 Mai 2002

LA NAUFRAGÉE AU NEZ FIN

Parfois, seuls la solitude et le silence peuvent venir à bout des pires épreuves. C’est du moins ce que croit la narratrice du Pays du fromage, l’excellent premier opus de Felicia Mihali, une jeune écrivain d’origine roumaine qui a choisi de réécrire en français son histoire marquée pas les figures du naufrage et du désespoir.

En quatrième de couverture, l’éditeur, XYZ, compare même Le Pays du fromage à Une saison dans la vie d’Emmanuel, le grand classique de Marie-Claire Blais. Une telle comparaison audacieuse à souhait, n’est cependant injustifiée, car les deux récits, bien que différents en plusieurs points, partagent ( ce n’est qu’une question de patience) un enviable statut dans le panorama littéraire québécois. Ce sont des lectures qui nous habitent et nous transpercent pour venir heurter nos plus intimes remparts. Le ton est dur, économe sans être pingre, et les images, souvent cinglantes. Bref, on ne sort pas intact du Pays du fromage. Antoine Tanguay, Le Soleil, Quebec, 26 Mai 2002

Le pays du fromage

DYNA-MYTHE

Avec son titre énigmatique, Le pays du fromage de Felicia Mihali souffle comme une bourrasque sur une Roumanie sacrifiée. Pas si loin de nous. Rencontre.

Les connotations livresques et purement littéraires se font nuances et arrachements au réel dans ce roman d’une beauté saisissante. Et ces odeurs folles et incontrôlables d’envahir dès les premières pages et avec une absolue préséance l’esprit du lecteur pour ne plus le quitter. Pierre Thibeault, ICI, Montréal, 6-12 juin 2002