Parution : mai 2019, 215 pages

ISBN-13 :978-2-924936-04-7

Code barre : 9782924936047

26.00$

David Demchuk

L'usine de porcelaine Grazyn

Depuis des années, l’usine de porcelaine Grazyn a bâti sa réputation sur ses magnifiques dés à coudre. On raconte que même la tzarine Anastasia Romanova en avait reçu un dans son trousseau. Les ouvriers proviennent des trois villages voisins. Nourris, habillés et éduqués, ils font l’envie de tous à l’époque où la famine programmée par Staline et le cannibalisme font rage dans les environs. Mais quel est le secret de cette usine et pourquoi la famille Grazyn protège-t-elle si soigneusement ses employés?

Situé à la frontière entre l’Ukraine et la Roumanie, ce roman ranime les grandes figures de la mythologie slave à la veille de la Deuxième guerre mondiale, depuis Baba Yaga et Rusalka jusqu’au Golem. L’existence des mortels y est intimement liée à celles des sorcières et des vampires, dans un univers où les strigoïs côtoient des sirènes, des fantômes et des voyants.

L’univers de David Demchuk représente le dernier rempart d’un monde en train de disparaître, sous la menace permanente du fascisme et de la Police Secrète qui hante ses victimes jusqu’au Canada.

Journaliste, dramaturge et romancier, David Demchuk est né à Winnipeg et vit présentement à Toronto. Il écrit depuis quarante ans pour la radio, le cinéma et la télévision. Publié en 2017, son premier roman noir, The Bone Mother, a été nominé pour le Prix Scotiabank-Giller, le prix Amazon du premier roman, le Prix Toronto Book ainsi que le Prix Johnson Award. Il a gagné le Prix Sunburts pour l’excellence en littérature fantastique canadienne et s’est retrouvé sur la liste du journal Globe and Mail des 100 meilleurs livres en 2017.

Ce que la presse en dit

« Bien que les histoires soient monstrueuses et que les âmes sensibles pourraient être dérangées, je vous recommande L’usine de porcelaine Grazyn pour la qualité d’écriture de David Demchuk et l’incursion qu’il nous propose aux confins de l’âme humaine. Vous serez partagés entre la fascination et la répulsion ! » France Lapierre, Lecture de Richard (https://lecturederichard.over-blog.com/2019/08/l-usine-de-porcelaine-grazyn.html)

Un titre incontournable et indispensable : « L’Usine de porcelain Grazyn, du canadien David Demchuk (éditions Hashtag) : un bijou macabre inhabituel en tous points, baroque et obsédant. Gavé d’images qui hantent l’esprit pendant longtemps. » webzine Actusf