Parution : avril 2021, 392 pages

ISBN-13 :978-2-924936-20-7

Code barre : 9782924936207

14.95$26.00$

Felicia Mihali

Une nuit d'amour à Iqaluit

Dix ans ont passé depuis que la photo d’Irina, publiée sur la couverture d’un célèbre magazine, lui avait attiré le surnom de La bien-aimée de Kandahar. Un soldat canadien posté en Afghanistan tombe amoureux d’elle et commence à lui écrire, jusqu’au moment où il se fait tuer dans une explosion. Afin de panser ses anciennes blessures, Irina déménage à Iqaluit, au Nunavut. Elle apprend cependant qu’au pays des aurores boréales, aucun secret ne reste enterré à jamais. Lorsqu’elle rencontre le policier Liam O’Connor, son passé ressurgit brutalement.

Une nuit d’amour à Iqaluit représente la suite du roman inspiré de faits réels La bien-aimée de Kandahar, véritable fresque sociale qui superpose la fondation de Montréal à la guerre en Afghanistan. Dans le mystérieux décor de la longue nuit polaire, les nouvelles aventures d’Irina se déroulent sous le signe de révélations troublantes.

Effacer

Journaliste, romancière, et professeure, Felicia Mihali vit présentement à Montréal. Après des études en français, chinois et néerlandais, elle s’est spécialisée en littérature postcoloniale à l’Université de Montréal, où elle a également étudié l’histoire et la littérature anglaise. Depuis son premier roman, Le pays du fromage, paru en 2002, elle a écrit sept livres en français et deux en anglais. Présentement, Felicia partage son temps entre l’écriture dans les deux langues et l’enseignement de l’histoire. Pour plus de détails, visitez: www.feliciamihali.com

Ce que la presse en dit

« C’est un hommage à la femme d’aujourd’hui. J’ai vraiment adoré. »
« Il y a une grande place aux femmes inuites, pour dire à quel point elles sont fortes intelligentes, débrouillardes. «
« Cette auteure vient de briser tous les mythes sur la nuit polaire et les aurores boréales. »https://www.salutbonjour.ca/…/suggestions-de-lecture-du…Frédérique Dufort, Salut Bonjour, TVA
« Très beau roman dans lequel j’ai aimé me plonger avec lenteur et fascination, Une nuit d’amour à Iqaluit, publié aux éditions Hashtag, fait suite à La bien-aimée de Kandahar, paru en 2016 aux éditions Linda Leigh. » Annick Lavogiez, Page par page

« Un roman fascinant par ses dimensions. Irina et Liam vivent une passion toute de retenue, de silence pendant cette longue nuit de six mois qui transformera la jeune femme. Felicia Mihali se montre une fois de plus une sacrée conteuse qui sait multiplier les rebondissements, nous ancrer dans le temps et l’espace, nous pousser dans une réalité qui déstabilise et étonne. » Yvon Paré, Littérature du Québec.

 »Une nuit d’amour à Iqaluit n’a rien de convenu, au contraire. Le titre paraît même ironique lorsqu’on termine la dernière page du livre. C’est un récit déstabilisant, où le malaise est maître. C’est un roman dépaysant, franchement réussi.  »Anne-Josée Cameron, Radio-Canada/Ici Québec

« Plongée dans la nuit polaire d’Iqaluit, Irina avance dans ce monde inconnu à pas furtifs, comme toujours aux aguets, et porte autour d’elle un regard curieux sans complaisance, à la fois sur ses collègues enseignants et ses voisins, et sur les relations entre Blancs et Inuits. » Caroline Montpetit, Le Devoir, ⭐⭐⭐

« Destablisant! Franchement réussi! » Radio-Canada/C’est encore mieux l’après-midi

« Un roman depaysant et touchant« . Les libraires

« Si vous voulez découvrir une partie de notre Histoire avec des personnages attachants, n’hésitez pas à lire ce récit de Felicia Mihali » Madamelit/Instagram

« Quel talent que cette Mihali qui, tenez vous bien, a entrepris des études en français, néerlandais et…chinois! Une curieuse donc. Et la beauté de ce roman c’est aussi la description de la vie quotidienne à Iqaluit. » Daniel Roland, culturehebdo.com

« Pour tout lecteur qui cherche à connaitre un peu plus sur la vie dans le Grand Nord canadien (pas celle décrite dans des publicités pour les touristes ou dans des romans d’aventure bourrés de clichés) je recommande fortement la lecture de ce roman. » Goodreads